• Accueil
  • Actualités
  • 13 février 2014 : COÛT DU CAPITAL, « Se former pour convaincre et gagner »

Dans la même rubrique...

lundi 3 février 2014 — Dernier ajout mercredi 5 février 2014

13 février 2014 : COÛT DU CAPITAL, « Se former pour convaincre et gagner »

Journée d’étude à la Bourse du travail d’Arles

Pourquoi la CGT dénonce-t-elle la financiarisation du capital ? Pourquoi dénonçons-nous le coût du capital comme un frein à l’activité économique ? Qu’entendons-nous par là ? Quelle différence entre le coût du crédit et les taux d’emprunts et la ponction financière sur la valeur ajoutée ? Et au fait qu’est-ce que la valeur ajoutée ? Et ajoutée à quoi ? Et par qui ?

Que disent les uns et les autres ? Quelles réponses et quelles solutions mettre en œuvre ? Par l’offre ? Par la demande ? Et de quoi parle-t-on ? Et aussi le travail a-t-il un prix ou un coût ? Pourquoi le MEDEF s’acharne-t-il sur le thème du coût du travail ? Et pourquoi le gouvernement a-t-il tort de lui prêter si fort l’oreille et de lui ouvrir notre portefeuille ?

Quelles solutions mettre en œuvre ? Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?...

L’intervention sera animée par Fabrice Aubert, ingénieur, économiste, membre de Commission Syndicale Départementale 13 des syndicats de territoriaux CGT.

Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre de la campagne de la confédération sur le Coût du Capital.

Journée ouverte aux adhérents de la CGT. Se renseigner et s’inscrire auprès de son syndicat d’entreprise ou à l’Union Locale CGT d’Arles