Dans la même rubrique...

mardi 12 novembre 2013

Rythmes scolaires Journée de mobilisation et de grève le 14 novembre

Une réforme bâclée mise en œuvre contre l’avis d’une majorité des personnels et de leurs organisations syndicales, imposée sans les moyens nécessaires. Et qui ne tient pas compte de dispositifs existants dans certaines villes comme celle d’Arles.

La réforme des rythmes, mise en place à la rentrée 2013 pour un peu plus de 20 % des écoliers, fait apparaître de grandes difficultés.

En faisant glisser les missions d’enseignement de l’Éducation nationale vers les communes, elle provoque de graves inégalités de traitement sur le territoire, et crée une confusion entre scolaire et périscolaire (locaux, activités…).

Elle va à l’encontre de l’intérêt des enfants et de celui de l’ensemble des acteurs concernés.

Cette réforme bâclée a été mise en œuvre contre l’avis d’une majorité des personnels et de leurs organisations syndicales, elle a été imposée sans les moyens d’encadrement nécessaires.

Lire la suite de l’appel unitaire

En savoir plus sur la situation locale avec le syndicat CGT des territoriaux de la Ville d’Arles :

PDF - 104.6 ko
CGT Arles : réforme des rythmes scolaires 08.11.13

Documents à télécharger