• Accueil
  • Actualités
  • Assemblée Générale de l’Union Locale CGT d’Arles le jeudi 26 septembre 2013

Dans la même rubrique...

jeudi 19 septembre 2013

Assemblée Générale de l’Union Locale CGT d’Arles le jeudi 26 septembre 2013

Emploi, salaires, retraite, protection sociale : amplifions la mobilisation !

A la suite de la journée de la journée d’actions, de grèves et de manifestations du 10 septembre, l’Union Locale CGT d’Arles propose à ses adhérents une assemblée générale avec l’objectif de continuer à construire un processus de mobilisation des salariés et modifier en profondeur l’état du rapport de forces.

Etat de la mobilisation du 10 septembre 2013 :

203 manifestations et rassemblements, très majoritairement unitaires, ont été organisés dans le pays et plus de 363 000 manifestants ont été recensés. 450 manifestants dans notre localité. La journée d’action interprofessionnelle du 10 septembre 2013 est la plus forte depuis le dernier trimestre de l’année 2012. Le processus impulsé par la CGT, a pour objectif de lutter contre les politiques d’austérité pour remettre en valeur la question du travail, c’est aussi de mettre en cohérence les questions revendicatives des salaires, de l’emploi, de la retraite et du financement de la protection sociale. Le 10 septembre, les médias nationaux ont volontairement validé la démarche du Gouvernement qui consiste à rendre inéluctable l’allongement de la durée des cotisations et à éviter les débats de fond quant au financement de la retraite et plus largement, celui de la protection sociale. Pire, le soir et le lendemain du 10 septembre 2013, ils se sont volontairement obstinés à minimiser l’impact des mobilisations en comparant les chiffres avec ceux de 2010, alors que le contexte politique, économique et social a été profondément remodelé.

Pour la CGT, plusieurs éléments ont donné confiance aux militants, et ont créé une dynamique de conquête et contribué au succès de la journée du 10 septembre 2013.

Tout d’abord, les organisations de la CGT ont organisé, pendant la période de l’été, une activité militante soutenue. Cette activité a révélé la disponibilité, la visibilité et l’engagement des syndiqués CGT qui exercent une responsabilité. Des initiatives de déploiement se sont déroulées dans les entreprises, dans les lieux publics, sur les péages pour distribuer les matériels de propagande qui ont été une nouvelle fois appréciés. Des collages ont été organisés pour donner de la lisibilité et de la force aux propositions de la CGT. Des journées d’étude, des débats et des meetings ont permis de mettre en exergue les enjeux de la réforme de la retraite, les propositions de la CGT pour une réforme de progrès et leur cohérence avec les questions des salaires et de l’emploi. Les réunions unitaires qui se sont tenues pendant l’été ont permis de créer la dynamique de préparation.

Tous ces éléments ont permis, à travers de la question de la retraite, de sortir de l’oubli les questions économiques et sociales qui font la vie des salariés, de commencer à faire émerger la jeunesse qui refuse de devenir une génération sacrifiée, de permettre un plus grand engagement des retraités qui refusent de devenir une génération coupable. Ces éléments ont ainsi permis de gagner une mobilisation élargie dans la journée d’action du 10 septembre 2013.

La CGT considère nécessaire de prolonger le processus de mobilisation. Un nouveau rendez-vous d’action national interprofessionnel unitaire est impératif. Si la question unitaire reste un objectif, la CGT doit prendre toute ses responsabilités pour élever le rapport des forces.

La confédération propose de relancer une campagne de communication en insistant sur le thème : « nous exigeons une autre réforme des retraites, ce projet de loi même amendé restera inacceptable. »

Dans sa déclaration La CGT affirme : « Comme nouvelle étape du processus engagé, la CGT s’engage dans la construction d’une semaine d’action du 7 au 11 octobre 2013 à l’occasion de l’ouverture du débat parlementaire sur le projet de loi Retraite, avec la perspective d’une journée nationale unitaire et interprofessionnelle de grève et de manifestations. Elle mettra tout en œuvre au niveau national, professionnel et territorial pour que cette mobilisation soit la plus large possible. »

L’Union Locale CGT d’Arles compte bien s’inscrire dans cette démarche !

Lire la lettre adressée par l’UD CGT 13 aux députés et sénateurs du département à l’occasion de l’ouverture du débat parlementaire sur les retraites.

Documents à télécharger