Dans la même rubrique...

lundi 2 avril 2012 — Dernier ajout vendredi 4 mai 2012

Conférence-débat : Histoire du syndicalisme et de la CGT

C’était leJeudi 19 Avril à la Bourse du Travail.

Charles RAMAIN de l’IHS-CGT Rhône présentait les repères principaux qui éclairent les prises de position de la CGT.

Après la conférence sur l’histoire du mouvement ouvrier présenté par Maurice COULET à l’automne 2011, l’Union Locale CGT d’Arles avait souhaité poursuivre la démarche, plus particulièrement sur l’histoire du syndicalisme français et notamment de la CGT. A cet effet, elle avait invité Charles RAMAIN, ancien égoutier de la Ville de Lyon, puis technicien à l’Opéra de Lyon et militant de la fédération CGT des Services Publics, aujourd’hui animateur de l’INSTITUT d’HISTOIRE SOCIALE CGT du département du Rhône.

Charles, qui a travaillé sur ces questions, notamment avec Georges SEGUY, Président de l’HIS national, est l’auteur de plusieurs brochures (nouvelle chronologie du mouvement ouvrier, histoire des congés payés et de la réduction du temps de travail, 115 ans d’histoire sociale vue par le dessin, 1936 la crise et pourtant des avancées considérables, la CGT et la guerre d’Algérie, tout récemment éditée, ainsi que diverses publications spécifiques au département du Rhône).

Le sujet est vaste et nécessite de nombreux rappels et autres précisions sur cette histoire complexe et méconnue. Aussi Charles RAMAIN a souhaité centrer son intervention sur les périodes ou événements qui ont marqué l’histoire du syndicalisme et éclairent encore les positions de la CGT dans le contexte actuel :

Du droit de s’organiser en syndicat (1884), des syndicats professionnels et des bourses du travail à la création de la première confédération : la CGT.

Les rapports syndicats et partis politiques au congrès d’Amiens en 1906. Episode important où vont s’affronter trois conceptions pendant deux jours et qui aura traversé le XXe siècle : Guédiste (rôle dirigeant du parti) défendue par RENARD, réformiste (défendue par KEUFFER) et anarcho-syndicaliste (le syndicat se suffit a lui-même).

Les divisions (CGTU 1922 avec réunification en 36), création des autres confédérations : C FTC 1919 – FO 1948 (scission1947 avec la CGT) – CFDT 1964…

1968 augmentation du SMIC 35% ; 1969 Consommation et accélération économique, c’est bien la preuve, comme en 1936, que la rigueur n’est pas la solution à la crise !

Une intervention passionnante pour un auditoire attentif suivi d’un débat. Une soirée trop courte !

l’invitation sur fichier joint :

PDF - 397.6 ko
doc. invitation

Voir les photos

Documents à télécharger