Dans la même rubrique...

vendredi 13 mars 2020

Coronavirus : un remède contre le libéralisme ?

Des effets collatéraux inattendus !

Emmanuel Macron a fait l’éloge ce 12 mars 2020 de l’État-providence, estimant, à la lumière de la crise du coronavirus, que ce serait une « folie » de laisser certains biens et services aux « lois du marché » et annonçant des « décisions de rupture » à venir.

PNG - 129 ko

Ce que révèle cette pandémie c’est que la santé gratuite et que notre Etat-Providence ne sont pas des coûts et des charges mais des biens précieux. »

Quel est ce dangereux Gauchiste qui a dit cela au journal télévisé de 20 H ? Du grand art, faire la promotion du service public en plein plan de privatisation des retraites et après avoir détruit l’hôpital public …

Sauvez notre SÉCU ,ce « bien précieux » que nous a légué Ambroize Croizat , pour sauver nos hôpitaux, pour améliorer les places et l’accueil des personnes âgées dans des structures adaptées et sauvez notre système de retraite par répartition.

Passez donc aux actes et à leur financement ! L’argent existe, il vous suffit de le prendre dans les bonnes poches. Nous on a déjà donné !