Dans la même rubrique...

mardi 21 janvier 2020

Vendredi 24 janvier, au kiosque à musique, faisons nous entendre !

Rendez-vous à 10h30.

Nous vivons un mouvement social de grande ampleur, dont la durée commence à être Historique.

Depuis le 5 décembre 2019, 150 000, 200 000, 220 000, 150 000 manifestants dans les rues, de Marseille, 4000, 5000 à Arles, le 9 janvier 15 000 à Toulon, 1 7000 000 dans toute la France.

Toutes les professions sont impactées.

Les avocats jettent leurs robes aux pieds de la Ministre, des enseignants et enseignantes ont vidé leurs sacs ou jeté leurs manuels devant leurs directions départementales et académiques. Les pompiers ont enlevé leurs casques, les danseurs et danseuses de l’opéra se sont produits devant l’opéra Garnier et les musiciens ont joué devant les manifestants. Démissions de Chefs de service dans les hôpitaux, la grève des dockers et des portuaires, des marins s’est poursuivie rendant le trafic maritime quasi nul.

C’est aussi une grande solidarité qui s’exprime et un mois et demi après son déclenchement.

Le mouvement contre la réforme des retraites prend aujourd’hui de nouvelles formes d’action et de lutte.

Le tract départemental adapté à la manif arlésienne (en pièce jointe), rappelle encore et encore que la CGT exige le retrait du projet de loi et l’amélioration du système actuel solidaire, intergénérationnel et par répartition.

Il convient donc d’être attentifs à toutes les dates d’actions proposées par la CGT et à les diffuser autour de vous.

La CGT avec l’intersyndicale appelle à faire du vendredi 24 janvier, date du conseil des ministres qui devrait examiner le projet de loi, une journée massive de grève et de manifestation interprofessionnelle.

Décliné localement, les organisations syndicales présentes sur Arles appellent à se rassembler au kiosque à musique.

PDF - 197.1 ko
Appel CGT Arles 24.01.20

Documents à télécharger