Dans la même rubrique...

lundi 13 janvier 2020

Voeux 2020 de Sibyle Veil aux salariés de Radio France...

...superbement perturbés !

Un commentaire parmi tant d’autres après cette magnifique prestation des personnels de Radio-France alors que leur directrice tentait de présenter ses vœux de casse de ce bel outil ! « Quel beau choix que ce chant des esclaves. Que d’émotions et de conscience que le gouvernement est en train d’émietter un merveilleux instrument au service de la meilleure culture, gratuit et accessible à tous.. »

PNG - 782.7 ko

Les choristes de Radio France entonnent « Va, pensiero » (« Va, pensée »), ou « chœur des esclaves ». Au 3e quatrain, un grand nombre de salariés du groupe assis dans l’amphithéâtre se lèvent et reprennent l’air avec le chœur.

Cet air est issu de l’opéra Nabucco de Verdi, créé en 1842 à Milan, qui raconte l’épisode biblique de l’esclavage des Juifs à Babylone, sous le roi Nabuchodonosor. Lors de sa création, les Milanais alors sous occupation autrichienne s’identifiaient au chant des Hébreux prisonniers. L’air est souvent repris dans des contextes de mobilisation. Il a d’ailleurs été interprété par les chanteurs de l’Opéra de Paris dans le cadre des manifestations contre la réforme des retraites. « Sibyle, ton plan on n’en veut pas »

L’intervention du chœur de Radio France a été suivie d’applaudissements. Des personnes sont ensuite montées sur scène avec des affiches sur lesquelles était écrit « Quand tout sera privé, vous serez privés de tout », et la salle a scandé « Sibyle, ton plan on n’en veut pas », a raconté le SNJ Radio France sur Twitter.