dimanche 8 décembre 2019 — Dernier ajout mardi 10 décembre 2019

Ambroise Croizat persona non grata : quelle honte !

La plaque apposée avec plusieurs milliers d’arlésiens a été enlevée !

A l’occasion de la manifestation du 5 décembre, qui a connu un grand succès, contre le projet de réforme des retraites et pour la défense de la protection sociale, les manifestants ont apposé une plaque en mémoire d’Ambroise Croizat, Ministre du travail à la libération et fondateur de la Sécurité Sociale à l’entrée du Pôle Services Publics municipaux.

PNG - 181.2 ko
La Provence 06.12.19

(Voir les explications, en fin d’article, sur le compte-rendu de la manifestation arlésienne du 5 décembre)

JPEG - 258.7 ko

Dès le 6 au matin des agents du service des bâtiments communaux de la Ville d’Arles retiraient la plaque. On peut bien sûr penser qu’ils en avaient reçu l’ordre de bien plus haut ! Honte à celui qui a pris cette décision !

Renseignement pris, la décision ne serait pas politique mais viendrait d’un cadre intermédiaire, apparemment zélé !

L’Union Locale CGT intervient donc une nouvelle fois officiellement en direction de la Mairie pour que le lieu soit enfin officiellement dénommé Ambroise Croizat...

Dans cette attente, une plaque factice a été apposée à la place et sera remplacée chaque fois que cela sera nécessaire !

JPEG - 53.9 ko