Dans la même rubrique...

mercredi 6 février 2019

Déclaration de la CGT sur la situation au Venezuela

Inquiétude et condamnation.

La CGT exprime sa profonde inquiétude face à l’escalade des tensions au Venezuela. Elle condamne fermement l’ingérence étrangère, incarnée en premier lieu par les États-Unis, qui ont reconnu Juan Guaidó comme « président par intérim » alors même qu’il n’y a pas de vacance du pouvoir. Cet « adoubement » par le président Trump porte la signature de John Bolton, son secrétaire à la sécurité nationale, qui s’est juré de faire tomber les pays de la « tyrannie de la troïka », à savoir le Venezuela, Cuba et le Nicaragua...

Lire la suite...