Dans la même rubrique...

vendredi 2 novembre 2018

RASSEMBLEMENT 6 NOVEMBRE devant l’entrepôt DHL Arles contre la discrimination syndicale

Un appel du syndicat CGT DHL et de l’Union Locale CGT d’Arles.

La Direction du Groupe DHL Solution s’en prend à 5 de nos camarades de D.H.L à Arles qui sont convoqués mardi 6 novembre à des entretiens préalables à une sanction pouvant aboutir à un licenciement.


PNG - 59.8 ko

Selon la CGT de DHL Solution, cette attaque est sans précédent dans ce groupe :

"Une tentative de licenciement pour faute grave contre 5 militants CGT dont le Délégué Syndical Central de la CGT DHL Logistique est en cours à ARLES.

Le PDG du groupe semble vouloir se charger personnellement de cette affaire au point qu’il tiendra lui-même les entretiens préalables à une sanction pouvant aboutir à un licenciement.

C’est assez rare pour être souligné dans une entreprise de plusieurs milliers de salariés où la règle veut que ce soit le chef d’établissement direct qui convoque un salarié a ce type d’entretien !

Que le PDG du groupe d’une entreprise d’une telle envergure, veuille tenir lui même les entretiens disciplinaires , relève d’une situation peu ordinaire et démontre qu’il en fait une affaire personnelle.

Cette attaque sans précédent contre nos militants élus CGT, s’explique clairement par la volonté de la direction de couper la “tête” de la CGT DHL SC France.

En effet la CGT DHL France, est entrée il y a quelques semaines en confrontation directe avec la Direction Générale sur les questions de la dégradation constatée des conditions de travail, sur l’inégalité de traitement salariale entre salariés occupant les mêmes fonctions et le même travail et sur la politique managériale féroce appliquée au sein de l’entreprise.

En effet les DSC CGT et les DS CGT de tous les établissements DHL en France ont interpellé et dénoncé, preuves a l’appui une situation oppressante et inacceptable pour les salariés.

Nous ne pouvons pas permettre à la direction de DHL de penser, qu’elle pourrait s’en prendre impunément à nos représentants CGT pour avoir le champs libre et agir comme bon lui semble contre les droits et la dignité des salariés. Nous ne pouvons pas le permettre.

Le patronat s’est décomplexé au point d’agir avec une violence inouïe et affichée contre nos camarades et représentants CGT et contre les droits des salariés."


Aussi, un appel est lancé au rassemblement le mardi 6 novembre à 10H à la Zone Industrielle Nord, rue Gallilé à Arles à l’heure de la 1re convocation à l’entretien préalable, une conférence de presse suivra à 12H.