Dans la même rubrique...

mardi 26 septembre 2017 — Dernier ajout mercredi 27 septembre 2017

25 septembre 2017 : le personnel des urgences de l’hôpital d’Arles en grève

En cause : des suppressions de postes et une réorganisation, imposée unilatéralement par la Direction de l’Hôpital d’Arles, de ces services.

L’hôpital Public est notre bien commun, personnels et usagers, exigeons un service public de qualité pour tous.

JPEG - 1.1 Mo
PNG - 742.1 ko
La Une de la Provence 26.09.17

Depuis lundi 25 septembre, le personnel des urgences de l’hôpital d’Arles est en grève. Le mouvement est très suivi. En cause, la décision unilatérale de la direction de supprimer les 5 postes d’ambulanciers du SMUR (Service mobile d’urgence et de réanimation). Or, les ambulanciers, diplômés et qualifiés, ne sont pas simplement des conducteurs de véhicule, ils participent pleinement aux missions du SMUR (1500 interventions par an !) conduites par un médecin, un ou une infirmière et un ambulancier. Cette décision prise uniquement pour des raisons d’économies financières mésestime totalement la réalité de cette tâche de secours à personne en lien avec le service des urgences.

JPEG - 228.8 ko
JPEG - 105.9 ko

Lire l’alerte unitaire des personnels des urgences :

PDF - 336 ko
SMUR Arles en colère 25.09.17
JPEG - 118.6 ko
JPEG - 136.5 ko

Devant le mutisme de la direction, le personnel concerné, avec le soutien de ses syndicats CGT, SUD et FO, s’est donc mobilisé. Lundi 25, vers 14h30, une forte délégation des grévistes, soutenu par une quinzaine de camarades de l’UL CGT d’Arles, s’est présentée devant les locaux de l’administration, mais en vain, la directeur n’était pas là. C’est le directeur de la stratégie et de la communication, qui a entendu les griefs du personnel présentés clairement et sobrement par un médecin urgentiste. Finalement, une rencontre avec le directeur a été fixée au lendemain, mardi 26, à 10h30. Las, le directeur a annulé le rendez-vous le soir même préférant l’attitude de la porte close. Le personnel a donc décidé la poursuite du mouvement. Que nous soutenons et suivons attentivement, l’hôpital est un bien public qui concerne toute la population !

JPEG - 30.7 ko
JPEG - 29.9 ko
JPEG - 22 ko
JPEG - 31.1 ko
PNG - 1.4 Mo
La Provence 26.09.17
PNG - 348.8 ko
La Provence 27.09.17

Cliquer pour agrandir :

JPEG - 1.1 Mo

Documents à télécharger